La Scène Arthézienne a fait son grand retour

La Scène Arthézienne a proposé un spectacle riche de mystère et d’émotion.

La Scène Arthézienne a fait, samedi 28 août, son grand retour sur les planches de l’espace socioculturel.

Le dernier spectacle qu’elle avait présenté en ce même lieu était la comédie Toc-Toc, le 14 juin 2019, autant dire une éternité ! Depuis, la pandémie est passée par là et les plans de la troupe ont été plusieurs fois chamboulés : la première pièce retenue n’a pu être montée.

Le temps passant, il a fallu changer d’équipe et le choix s’est porté finalement sur un drame familial, loin des comédies habituelles : Au plus noir d’une nuit terrible, de Wilfrid Renaud.

> Tension et mystère

Après plus d’un an de préparation, sans visibilité de calendrier, les représentations ont enfin pu redémarrer avec une première réussie au château de Viven samedi 21 août.

Ce retour à Arthez de Béarn, samedi dernier, était donc attendu impatiemment par tous : certes, la salle n’était pas comble mais une centaine de personnes ont vibré à ce spectacle émouvant, riche de tension et de mystère, rehaussé par un travail très soigné sur le son, la musique et l’éclairage.

Dirigés par Bruno Selle, les cinq acteurs Janine Guillemin, Nicole Bouerie, Karine Rosec, Franck Virebayre-Gaston et François Chenel ont réussi une belle prestation.

> Prochaines représentations

Après ces deux premières représentations, la Scène Arthézienne s’accorde une petite pause : rendez-vous en octobre, le 9 à Casteide-Candau, les 16 et 17 à Orthez, et le 30 à Mourenx.

Ce contenu a été publié dans Loisirs, Théâtre, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.