Le nouveau curé, Pierre Lahon, a été installé

L’abbé Pierre Lahon a été installé officiellement par Monseigneur Marc Aillet.

Le nouveau curé de la paroisse Saint-Jacques en Saubestre, l’abbé Pierre Lahon, a été installé officiellement par l’évêque, Monseigneur Marc Aillet, dimanche 26 septembre en l’église Saint-Étienne d’Arthez-de-Béarn.

Entouré d’une dizaine de prêtres et de quatre diacres, l’évêque a présidé la cérémonie en présence d’une imposante foule de fidèles venus des 17 communes de la paroisse, mais aussi des anciennes paroisses d’Orthez et Castétis, dans lesquelles a officié Pierre Lahon pendant 12 ans. L’évêque a d’ailleurs rappelé le parcours du nouveau pasteur : « Ce Béarnais, prêtre d’expérience, a été ordonné le 16 avril 1983. Et j’ai eu l’occasion d’apprécier, à de nombreuses reprises, son grand sens de la communion ecclésiale. »

Aumônier à Pau, puis vicaire des paroisses Saint-Martin et Saint-Charles de Biarritz, il est devenu curé à Puyo après avoir été directeur de la Maison Diocésaine. Pierre Lahon est par ailleurs titulaire de deux maîtrises, de biologie et de droit canonique. Il remplace donc l’abbé Armand Paillé, nommé dans les paroisses de la vallée d’Ossau.

> Cérémonie très animée

Après que l’évêque a développé dans son homélie la triple fonction du curé, enseigner, sanctifier et gouverner, l’abbé Pierre Lahon a déclaré sa profession de foi et prêté le serment de fidélité à l’Église. L’évêque et le curé se sont ensuite rendus dans les lieux symboliques de la fonction pastorale : fontaine baptismale, confessionnal, tabernacle.

La cérémonie, très animée et fervente, a donné également à la parole aux enfants du catéchisme qui ont lu la prière universelle, aux responsables du conseil pastoral qui ont présenté au curé sa nouvelle paroisse et au maire, Jean-Pierre Escouteloup, qui a accueilli chaleureusement Pierre Lahon.

Ce dernier a remercié tout le monde, exprimant à ses nouveaux paroissiens son émotion et concluant : « Je souhaite œuvrer en communion avec vous tous pour jeter les filets, comme nous y exhorte Jésus ».

Un procès-verbal de cette installation a été signé par l’évêque, le curé et deux membres du conseil pastoral, Madeleine Brolèse et Gaëtan Russo.

Puis, un verre de l’amitié a clôturé, dans le jardin public baigné d’une douce lumière automnale, cette belle cérémonie.

Ce contenu a été publié dans Religion, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.