La tombe du fils encore vandalisée, la famille ulcérée

La tombe de Vincent Labene est adossée à la haie de délimitation du cimetière d’Arthez-de-Béarn.

Journal Sud-Ouest, Jeudi 21 octobre 2021.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à La tombe du fils encore vandalisée, la famille ulcérée

  1. simone pedezert dit :

    Que ces crapules soient retrouvés et punis . Aucune honte aucune scrupules ………………mais comment avez vous été élevés ???????????? Vos parents ont dû vous donner d’autres valeurs !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! Allez vous défouler sur un terrain de foot ou ailleurs . Mais un minimum de respect et cela sera le début d’un monde meilleur. A bon entendeur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.