Conseil municipal : le camping municipal va passer en gestion privée

Le camping municipal va passer en gestion privée par instauration d’une délégation de service public.

L’un des sujets principaux du conseil municipal qui s’est tenu mercredi 17 novembre concernait un projet de modification du mode d’exploitation du camping municipal.

Dans son rapport de novembre 2020, la Chambre Régionale des Comptes avait émis des recommandations pour améliorer la gestion de cette structure d’accueil. Le maire Jean-Pierre Escouteloup a donc proposé aux conseillers de voter l’instauration d’une délégation de Service Public pour le camping L’Orée du Bois. Il a bien précisé les contours du problème : un contrat de concession, d’une durée de 6 à 10 ans, sera passé avec un professionnel qui devra travailler avec son propre personnel, assurer les investissements et l’entretien indispensables au bon fonctionnement de la structure. La commune demeure propriétaire et garde la maîtrise du service. Un appel d’offres sera lancé avec un cahier des charges afin de garantir une mise en concurrence.
Jean-Luc Deleau, au nom de la minorité, tient à préciser : « Le camping n’est pas à vendre. Il faudra trouver un professionnel qui aura un vrai projet de développement de ce camping qui fait partie du patrimoine communal. » La délibération est adoptée à l’unanimité comme tous les autres points à l’ordre du jour.

> Chèque-cadeau de Noël

– Le personnel communal bénéficiera d’une revalorisation des montants plafonds du Régime Indemnitaire et l’attribution à chaque agent d’un chèque-cadeau pour Noël de 120 € sera reconduite.
– Par ailleurs, le contrat de prestation de services pour la gestion des animaux errants est renouvelé avec la société SAS SACPA, antenne de Monein.
– Au niveau de l’intercommunalité, une partie du produit de la taxe d’aménagement sera reversée à la Communauté de communes de Lacq-Orthez, afin de participer aux frais d’équipements (voies, réseaux, éclairage, écoles, gymnases, etc.). Le maire confirme à la minorité l’augmentation de 50 000 € environ de l’attribution de compensation afin de pallier le manque à gagner pour la commune.
– Les élus approuvent aussi l’adhésion à deux nouvelles procédures de groupement d’achat proposées par la CCLO, sachant que la commune garde la possibilité d’acheter où elle veut, notamment auprès des commerçants locaux.

> Frais de fonctionnement de locaux mis à disposition

La minorité, tout en soulignant l’intérêt de ce service pour la population, souhaite que la commune demande à l’ARS une participation financière aux frais de fonctionnement du local affecté au centre de vaccination, d’autant qu’il est ouvert aux gens extérieurs à la commune : le maire est d’accord et prépare la facture.

En ce qui concerne les frais d’utilisation des locaux mis à la disposition d’associations qui les occupent en continu, le maire affirme qu’il va « toujours aider les associations qui travaillent pour Arthez ».  Mais il reconnaît que la commune va devoir assumer un coût supplémentaire qu’il faut évaluer : une commission se réunira pour faire le point sur ce problème.

> Conseil municipal des jeunes

Quatre jeunes élus ont participé dans le public pour la 1er fois à ce conseil municipal. Ils ont observé et prépareront une intervention lors de la prochaine séance. D’ores et déjà, l’adjoint au patrimoine communal Joseph Lagarde a annoncé que, conformément à leur demande, une table de ping-pong serait installée près du city-stade.

Ce contenu a été publié dans Politique, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.