Incidents regrettables au centre de vaccination

Le centre de vaccination avait fonctionné jusqu’à présent dans une ambiance respectueuse.

Des incidents forts désagréables se sont produits au centre de vaccination, mercredi 15 décembre dans la matinée, date butoir de réactivation du passe sanitaire pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

Les personnes assurant l’accueil ont été agressées verbalement par des individus voulant forcer le passage, sans rendez-vous, comme cela avait été préconisé par les annonces gouvernementales dans les médias : menaces de dépôt de plainte, insultes sur le gouvernement, pétition, etc.

« Notre centre, précise Fabienne Costedoat-Diu, n’est pas en mesure actuellement, d’accepter des personnes sans rendez-vous, pour des raisons évidentes de logistique, ce qui est aussi le cas des centres voisins.
En revanche, nous sommes conscients des difficultés de prise de rendez-vous pour ces publics : aussi, dès le mois de janvier, des plages de rendez-vous seront-elles dédiées exclusivement à ces publics prioritaires.
Nous proposerons également des 1/2 journées pédiatriques dédiées aux enfants de 3 à 11 ans atteints d’affections. »

> Investissement des bénévoles

Et la conseillère départementale ajoute : « Le centre de vaccination est un centre de proximité, il a été créé il y a neuf mois pour répondre aux besoins de nos concitoyens, l’investissement des bénévoles et des professionnels n’a pas faibli depuis son ouverture : 20 000 vaccins ont été administrés à ce jour, dans une ambiance sereine et respectueuse de tous ».

Le préfet est très attentif à la situation : « Il condamne fermement ces comportements inacceptables et nous a affirmé le soutien inconditionnel de l’État par la voix de Théophile De Lassus, son directeur de cabinet ».

Ce contenu a été publié dans Santé, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Incidents regrettables au centre de vaccination

  1. nebout Olivier dit :

    je me suis déplacé le quinze décembre en matinée je n ai insulté personne j ai fait part de mon mécontentement, c est sur je suis moi même bénévole depuis cinq ans d une association caritative qui est connue inter nationalement on m a conseiller d aller a poey de lescar plus petite commune qu’arthez de béarn ou j ai été accueilli chaleureusement ils ont déploré le manque de civisme du centre d’arthez a bon entendeur salut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.