Un nouveau cheminement pour la sécurité des pèlerins

Les marcheurs peuvent désormais monter la côte de Caubin en toute sécurité.

Un nouveau sentier vient d’être tracé à l’intention essentiellement des très nombreux pèlerins et randonneurs qui empruntent le GR 65 et passent par le village.

La voie du Puy, itinéraire essentiel sur les Chemins de Saint-Jacques, draine en effet du printemps à l’automne des milliers de marcheurs qui en profitent pour visiter la petite chapelle romane de Caubin, monument historique qui a traversé l’Histoire depuis le 12e siècle.

> Améliorer la sécurité

Or, cette entrée Est d’Arthez présente un danger certain pour les marcheurs. La conseillère départementale Fabienne Costedoat-Diu est à l’origine de cet aménagement : « Afin d’améliorer la sécurité des pèlerins et d’une manière générale des piétons qui remontent vers Arthez, j’ai demandé que cette route départementale soit sécurisée. Ce cheminement piétonnier, qui va du chemin de Benicet jusqu’en haut de la côte, est entièrement financé sur l’enveloppe des OSNI (opérations de sécurité non individualisées) attribuée à chaque conseiller départemental. Le coût total est de 30 000 €. »

Il faut donc espérer qu’avec les deux chicanes et le ralentisseur installés plus loin, destinés à diminuer la vitesse des véhicules, les pèlerins puissent désormais entrer dans le village en toute sécurité.

N.B. : Des panneaux racontant l’histoire de Caubin et d’Arthez vont, par ailleurs, être installés prochainement tout au long de ce cheminement.

Ce contenu a été publié dans Culture, Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.