Le camping « l’Orée du Bois » bénéficie d’une belle fréquentation estivale

Un camping attractif, dans un joli cadre champêtre.

Le camping municipal « l’Orée du Bois », classé 2 étoiles (classement du 23 août 2018), constitue à ce jour le seul équipement de ce type dans un rayon de 35 km et l’unique camping au sein du territoire de la communauté de communes de Lacq-Orthez.

Créée il y a plus de 50 ans, par délibération du conseil municipal en date du 18 novembre 1968, cette structure d’accueil propose un espace dédié à d’agréables vacances, partagées entre périodes de repos et périodes d’activités ludiques et sportives, accessibles à tout âge et tous niveaux.

Après avoir bénéficié de plusieurs aménagements et rénovations, le camping l’Orée du Bois dispose aujourd’hui de 43 emplacements : 23 emplacements nus (alimentés en eau et électricité), 12 bungalows (Habitations Légères de Loisirs non équipés en sanitaires et eau courante) et 8 Chalets (équipés eau courante, douche et toilettes).

Sa situation est privilégiée au pied du bourg, dans un écrin de verdure, au cœur du complexe de sports et loisirs (avec piscine, city-stade, terrains et salle de sport, étang…) et à côté de la jolie butte de Canarde, point de départ de sentiers de randonnées.

> Attractivité indéniable

De plus, la proximité de la côte basque ou landaise, des sommets pyrénéens et de la frontière espagnole, confère à ce site une attractivité indéniable.

De fait, en juillet et août, le camping bénéficie d’une belle fréquentation : il était ainsi complet ces dernières semaines et les vacanciers ont même pu bénéficier, mercredi 27 juillet, du traditionnel repas d’accueil offert par la municipalité.

On vient à Arthez d’un peu tous les coins de France, pour quelques jours ou une à deux semaines, et les campeurs sont unanimes : « Nous apprécions la verdure, le calme, l’accueil personnalisé, l’ambiance conviviale, et nous passons ici de vrais moments de vacances », souligne ainsi cette famille venue d’Isère.

  • Le camping est ouvert le 1er avril pour les chalets autonomes, le 1er mai pour les bungalows et le 1er juin pour l’ensemble des installations (fermeture le 30 septembre).

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.