Un apiculteur au collège pour la semaine du goût

Les élèves ont découvert avec beaucoup d’intérêt le beau travail de l’apiculteur.

Dans le cadre de la semaine du goût, la gestionnaire du collège Corisande d’Andoins Odile Pastre-Beaubeau a invité, jeudi 13 octobre, l’apiculteur Philippe Gassiot (Mesplède) qui est venu expliquer son travail aux élèves de 6e et de 3e.

L’intervention a été supervisée par la documentaliste Élisabeth Larroque, responsable du CDI où s’est déroulé l’atelier pédagogique : avec pour objet la présentation d’une colonie d’abeilles.

Philippe Gassiot a présenté une ruche pédagogique comprenant 2000 abeilles et une ruche classique de type Dadant, vide, avec son lot d’accessoires : hausse, protections thermiques, toit, cadres filés et bâtis, de la cire en construction anarchique, de la cire gaufrée, des pièges à frelons asiatiques…

L’apiculteur a expliqué l’origine des abeilles, la structure d’une colonie de 80 000 sujets (reine, ouvrières, mâles), le rôle de chaque abeille au sein de cette colonie. Il a fait goûter ses miels d’exception, de printemps, d’été et de montage, travaillés à la presse, une méthode artisanale.

> Échange fructueux

« L’échange avec les élèves a été très fructueux, se réjouit Philippe Gassiot, et s’est déroulé dans un excellent esprit, avec respect des temps de parole, des consignes, des règles de politesse. »

« À l’occasion de la semaine du goût, précise la gestionnaire, l’équipe de restauration a servi un déjeuner avec du miel dans chaque plat : salade de chèvre chaud, tajine de poulet et brioche avec son entremets. Au centre du réfectoire, nous avons aussi proposé des miels à la dégustation. »

La journée est passée extrêmement vite, rythmée par les sonneries des fins de cours arrivant toujours trop tôt tant les discussions étaient riches.

La principale Marie-Carmen Lemarchand a conclu cette belle journée d’animation pédagogique en se félicitant de la richesse d’une telle rencontre au sein du collège : « Les élèves se sont montrés très attentifs et intéressés, posant des questions précises à M. Gassiot qui leur a transmis son souci de rigueur, d’exigence et d’amour du travail bien fait. »

Ce contenu a été publié dans Collège, Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.