Libre opinion

Avouons-le ! Qui n’a pas cette manie agaçante de faire des guillemets avec les doigts en parlant ? Nicolas Santolaria (Le Monde) s’interroge, avec humour et bon sens, sur cette manie qui apparente le locuteur à Chantal Goya en train d’interpréter « ce matin, un lapin, a tué un chasseur », mais évoque aussi la fusion homme-machine.

Lien dans la colonne ci-contre →

Ce contenu a été publié dans Actualité. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *