La borne de rechargement électrique a été inaugurée

La borne de rechargement électrique est désormais en service.

La borne de rechargement pour voitures électriques installée sur la Place du Palais a été inaugurée mercredi 28 mars, par le président du SDEPA (Syndicat d’Énergie des Pyrénées-Atlantiques), maire d’Urcuit, Barthélémy Bidégaray et le maire d’Arthez de Béarn Philippe Garcia.

Étaient également présents le directeur du SDEPA Serge Bordenave, le technicien Christophe Iglésias, les adjoints arthéziens Florent Gil (délégué au SDEPA) et Madeleine Brolèse, et le conseiller municipal Jean-Luc Brard.
« En service depuis début mars, cette borne est l’une des 127 installées sur le département par le SDEPA, précise Barthélémy Bidégaray, afin d’assurer un maillage tous les 30 km qui permettra aux usagers de véhicules électriques de traverser le département sans difficulté et même de poursuivre au-delà. » En effet, les 5 syndicats d’énergie de l’ancienne Aquitaine déploient de façon coordonnée 700 bornes de rechargement sur tout leur territoire.

> Application MobiVE

« Ce projet, ajoute Philippe Garcia, est financé à 80 % par le SDEPA et à 20 % par la commune. » Le technicien Christophe Iglésias explique de son côté : « Les bornes sont équipées de deux points de charge. Chaque borne est dotée d’un système de supervision, permettant aux usagers de savoir en temps réel si la borne est disponible et même de la réserver, via l’application MObiVE pour smartphone ou Internet. »

Et Serge Bordenave souligne : « Toutes ces bornes sont alimentées en électricité garantie verte et les places réservées aux véhicules seront équipées d’un détecteur de présence afin d’éviter, à terme, la présence de véhicules ventouses. »

Tarifs : abonnement annuel 18 €, frais de connexion incluant la 1er heure 2 €, minute entamée 3 centimes d’euros. C’est un peu plus cher pour les non abonnés et la recharge est gratuite de 23 h à 6 h.
Renseignements au SDEPA : tél. 05 59 02 46 71 ou sur le site www.sdepa.fr

Tout savoir sur les bornes de rechargement électrique

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *