Une jeune porte-drapeau à l’honneur

La jeune Justine Jorjet, cadette de l’UNC, a porté le drapeau lors de la cérémonie du 11 novembre.

Lors de son élection à la tête du groupe UNC Béarn, qui a eu lieu à Arthez de Béarn le 10 février dernier, François Maurice avait souligné son intention de s’intéresser à la jeunesse, « ces jeunes qui sont la France de demain et envers qui nous devons être des animateurs de mémoire ».

Parole tenue : le 29 octobre, à l’initiative de l’UNC Béarn, un dispositif dédié aux jeunes intitulé « Cadets de l’UNC » a permis à 12 volontaires du Service national universel d’intégrer cette première promotion (voir Sud-Ouest du 3 novembre).

En prolongement logique à cette sensibilisation des jeunes, pour suppléer l’absence des porte-drapeaux, anciens combattants âgés et donc fragiles, c’est une jeune cadette de l’Union nationale des combattants de 16 ans, Justine Jorjet (Pau), qui a eu l’honneur de porter l’étendard tricolore durant la cérémonie commémorative de l’armistice et de tous les morts pour la France.

> Format restreint

Celle-ci s’est déroulée sous la direction du maître de cérémonie Christian Barthe en format très restreint mercredi 11 novembre – confinement oblige – en présence du maire Jean-Pierre Escouteloup, de la conseillère départementale Fabienne Costedoat-Diu, du chef du centre des secours Pierre Castéra-Garly et de trois anciens combattants : Éric Leprêtre et Emmanuel Pactat, respectivement président et trésorier de l’UNC d’Arthez et François Maurice, président départemental de l’UNC groupe Béarn.

Allocution du 11 novembre

> Les jeunes Arthéziennes ou Arthéziens intéressé(e)s pour intégrer les cadets de l’UNC peuvent se signaler à l’adresse mail : unc.bearn@cegetel.net.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.