Enquête publique pour la construction d’une installation de stockage de céréales

La société LIVEN AGRO FRANCE projette la construction d’une installation de stockage de céréales sur la zone d’activités de La Geüle.

Comme cette activité est soumise à enregistrement par référence à la rubrique n°2160.1.a (capacité : 32 400 m³ en 1 bâtiment de 3 cellules de 10 800 m³ chacune) de la nomenclature des installations classées pour la protection de l’environnement, il est procédé à une consultation du public pendant quatre semaines, du vendredi 11 mars 2022 au vendredi 8 avril 2022 inclus.

Il ne reste plus que quelques jours !

Le dossier est tenu à la disposition de la population à la mairie d’Arthez-de-Béarn : le public peut formuler ses observations pendant toute la durée de la consultation sur le registre ouvert à cet effet, aux jours et heures ouvrables de la mairie, et les adresser par écrit, avant la fin du délai de consultation du public, à  : M. le Préfet, Secrétariat général aux affaires départementales, Bureau de l’Aménagement de l’Espace, 2 rue du Maréchal Joffre, 64021 Pau Cedex, ou par voie électronique à l’adresse suivante : pref-amenagement@pyrenees-atlantiques.gouv.fr

Lien vers le dossier LIVEN de la Préfecture

Voici quelques éléments de la demande d’enregistrement soumise à la consultation du public et le terrain sur lequel est prévu le projet :

P.S. : Un commentaire a été fait à ce sujet dans ce blog, mercredi 30 mars.

Ce contenu a été publié dans Économie, Environnement, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à Enquête publique pour la construction d’une installation de stockage de céréales

  1. Reclus Daniel (ancien conseiller municipal et ancien adjoint au Maire) dit :

    Beau et important projet certes mais la situation géographique pose questions sur le risque de voir les entreprises de la zone impactées par les émanations de poussières, les dysfonctionnements inéluctables et aussi par les rotations importantes de véhicules grande charge.
    Ce genre de stockage/séchage est généralement construit à l’écart de site d’activités artisanales et administratives.
    A t-on évalué le risque de voir partir (dans le meilleur des cas) certaines de ces sociétés porteuses d’emplois locaux vers d’autres communes… à comparer avec les 1 à 2 emplois permanents annoncés (page 29 du dossier LIVEN) ?
    De plus la circulation en poids lourds sur le D31 va être augmentée en particulier dans la traversée du village en surplomb de lotissement et école, ceci en totale contradiction avec le souhait des Arthéziens de voir limiter le trafic sur cet axe (plusieurs années de courriers ont été nécessaires pour faire interdire le transit de matières dangereuses).
    Les arthéziens peuvent s’exprimer sur le registre présent en Mairie avant la prise de décision par M. le Préfet.

  2. MORERE dit :

    au sujet de la circulation, qu’en est-il de ce qui avait été proposé lors d’une réunion FENICS de limiter la vitesse sur l’axe principal au centre bourg?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.