L’année scolaire a débuté dans de bonnes conditions au collège

Documentaliste, gestionnaire, secrétaire, conseillère d’éducation et principale ont mis tout en place pour une rentrée sereine.

La rentrée au collège Corisande d’Andoins a été vécue sereinement par tous, direction, enseignant, personnel, enfants et parents.

La principale Marie-Carmen Lemarchand accueille cette année 183 élèves, ce qui représente un effectif stable depuis plusieurs années, réparti ainsi : 50 élèves pour les 2 classes de sixième, 56 pour les 2 cinquièmes, 41 pour les 2 quatrièmes et 36 pour les 2 troisièmes. « Ces effectifs raisonnables, souligne la principale, permettent un travail dans d’excellentes conditions. »

Par ailleurs, tous les postes sont pourvus, y compris la technologie avec une professeure arthézienne, Mme Grossi Maria del Carmen, qui supplée le départ de M. Cazaux.

Dans les nombreuses propositions pédagogiques, on peut souligner le succès de l’option Occitan, animée avec dynamisme par Chantal Marcos, qui va réunir 140 élèves de tous niveaux.

> Dynamiser l’apprentissage

Si Corisande d’Andoins est un collège de proximité vanté par le président du Conseil départemental lors de sa visite officielle du 2 septembre, sa petite taille l’oblige à multiplier les efforts pour pallier une faiblesse de moyens : « Avec toute l’équipe pédagogique, insiste Mme Lemarchand, nous nous efforçons de proposer à chaque classe des projets susceptibles de dynamiser l’apprentissage. »

On poursuit ainsi en 3e un travail de fond sur l’orientation , associé au projet des « Cordées de la réussite », en partenariat avec le Lycée Louis Barthou pour les sciences : « Nous voulons aider les élèves à avoir de l’ambition, à comprendre que, malgré leur parcours scolaire rural, ils peuvent prétendre aux Grandes écoles, comme leurs camarades de la ville ».

Autres projets en piste : Énergie jeunes (3e), délivrer les mots (6e), atelier philo et web radio (5e, 4e, 3e), prévention du harcèlement et mise en confiance (6e, 5e, 4e) en lien avec le programme ministériel pHARe.

Enfin, le projet « Silence, on lit », est reconduit : « Durant un 1/4 d’heure après le repas, enfants et adultes sont invités à un moment privilégié de lecture. »

Ce contenu a été publié dans Collège, Éducation, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.