Cloé Ducasse, la jeune kayakiste qui monte

La jeune arthézienne Cloé Ducasse vit, avec le kayak, une belle passion sportive.

La jeune arthézienne Cloé Ducasse affiche, à 14 ans, un vrai potentiel sportif dans l’exigeante discipline du canoé-kayak.

Il y a 6 ans, lors d’un stage multisports à Orthez, elle a eu le coup de foudre pour ce sport peu médiatisé mais qui rapporte tant de médailles à la France. Ses parents l’ont donc inscrite au club Orthez Nautique Canoë-Kayak et, parallèlement, elle a rejoint la section sportive canoë-kayak au collège privé Saint-Joseph de Sauveterre-de-Béarn où elle est aujourd’hui en classe de Troisième.

« J’aime ce sport, explique la jeune fille, car on se retrouve face à soi-même et on prend petit à petit confiance en soi. C’est aussi une belle école de volonté. »

Pratiquante assidue de la natation, Cloé aime donc l’eau et il lui faut souvent du courage, comme en cette période hivernale des vacances de Noël où elle effectue un stage avec des températures matinales ne dépassant guère 3°.

> Vice-championne de France

Grâce au solide entraînement proposé par le club orthézien, Cloé Ducasse participe à des compétitions nationales dans lesquelles elle affiche de beaux résultats.

Après les championnats de France en 2021, elle a été sélectionnée cette année en Coupe de France à Bourg-Saint-Maurice et aux Championnats de France de Metz : dans la catégorie U15, en kayak (N2) elle a obtenu la 14e place au classement national et la 15e en canoë (N3).

Cerise sur le gâteau, elle a été sacrée deux fois vice-championne de France par équipe.

Outre la satisfaction d’avoir obtenu de tels résultats, Cloé se dit heureuse de pratiquer un sport qui, malgré ses exigences, lui permet d’évoluer « dans un environnement privilégié au contact de la nature ».

Un autre arthézien mérite aussi d’être mis à l’honneur : il s’agit d’Aymeric Nieser, licencié au club d’Amou en U18, et qui évolue au Pôle Espoir de Pau : en canoë (N1), il est classé 39e, une place remarquable car la concurrence à ce niveau est redoutable. En kayak (N2), il est 164e.

Ce contenu a été publié dans Loisirs, Sport, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.