Les élus ont mis à jour le régime indemnitaire des agents communaux

L’accès à la décharge de pneus va être intégré au domaine public.

Lors de la séance du conseil municipal du mercredi 18 janvier, les élus ont traité un ordre du jour assez léger, avant de délibérer sur les comptes 2022 en février et le budget 2023 en mars.

L’un des sujets majeurs de cette réunion résidait dans la revalorisation des montants plafonds du RIFSEEP, le régime indemnitaire des agents communaux qui tient compte des fonctions, des sujétions, de l’expertise et de l’engagement professionnel. La mise à jour liée à l’avancement de grades et échelons, ainsi qu’à une revalorisation salariale, a été établie ainsi à l’unanimité des conseillers : catégorie A + 10 %, catégorie B + 20 %, catégorie C + 50 %. Le maire, Jean-Pierre Escouteloup, précise qu’on est encore bien loin des plafonds dans chaque catégorie.

Du côté des finances, les élus ont voté 20 000 € d’ouverture de crédits nouveaux préalablement au vote du budget primitif 2023 afin de pouvoir régler des factures de travaux aux bâtiments communaux.

> Camping opérationnel 

Enfin, la municipalité a acheté une parcelle de 424 m² à intégrer au domaine public communal pour un coût de 500 €, plus les frais d’acte. Cette régularisation, prévue dès 1992 mais non réalisée en raison de problèmes d’indivision, concerne l’accès au site de dépôt des pneus, route de Lacq.

Il a été aussi question du camping « L’Orée du Bois » dont le dossier de mise en gestion privée est en cours de finalisation : l’équipement sera opérationnel cet été.

Ce contenu a été publié dans Vie communale, avec comme mot(s)-clé(s) . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.